Le jeûne

Une question tout d’abord :
“Selon l’Esprit des Écritures, le jeûne est-il vraiment une privation de nourriture ?”

Voyons ceci par exemple, qui est assez étonnant pour un jour de jeûne :

Partage ton pain avec celui qui a faim

Dans ce passage, est-il question de se priver de nourriture comme on le ferait pour un jour de jeûne physique, ou bien est-il question de partager son pain avec celui qui a faim” ?
En somme, est-il question ici de faire jeûner son estomac, ou bien de faire jeûner autre chose ?